La réserve naturelle géologique de Haute-Provence

Dalle à ammonites
Dalle à ammonites
Share on facebook
Share on twitter
Share on email
Share on whatsapp

La région est déjà bien connue des passionnés d’histoire, de sport de nature ou encore d’astronomie mais saviez-vous que notre région regorge également de curiosités géologiques et d’important sites fossilifères ?

La réserve naturelle géologique de Haute-Provence, située au sud-ouest des Alpes, entre la Durance et le Verdon, assure la conservation d’un patrimoine géologique exceptionnel.

Ce sont trois cents millions d’années d’histoire de la Terre qui se succèdent sur ce territoire, depuis la forêt tropicale du Carbonifère, les mers peuplées de créatures étranges des ères Secondaire et Tertiaire, jusqu’aux traces de glaciations du Quaternaire… 

Cette réserve a été créée en 1984 et a pour but de protéger et valoriser les sites géologiques, les fossiles et les paysages aux couches plissées et fracturées.

La protection s’applique de manières différentes en fonction des sites fréquentés. Nous vous conseillons donc de bien vous renseigner et surtout de respecter les recommandations.

Dans la réserve naturelle, il y a 18 sites géologiques sur lesquels l’extraction et le ramassage de fossile sont interdits. Il y a ensuite une vaste zone de protection regroupant 59 communes où l’extraction des fossiles est interdite mais où le ramassage des formes naturellement dégagées est toléré.

De nombreux sites, comme la fameuse dalle à ammonites des Isnards à Digne-les-Bains, les sites fossilifères à ichtyosaures de La Robine-sur-Galabre ou le site à siréniens du ravin de Tabori à Taulanne, l’ont rendu célèbre dans le monde entier. 

Ces sites sont aménagés et ouvert au public, et ils peuvent se visiter comme un véritable musée à ciel ouvert !

La dalle aux ammonites de Digne-les-Bains

Cette dalle compte sur 320 m2 plus de 1 550 ammonites. Ces ammonites sont de grande taille et les plus grosses ont un diamètre de 70 cm. La dalle date d’environ 200 millions d’années (Jurassique inférieur). Cet ancien fond marin sur lequel les coquilles d’ammonites se sont fossilisés se trouve aujourd’hui à plus de 600 m d’altitude avec une pente de 60°.

Ce site géologique exceptionnel a été aménagé par le Département en 2020, de manière d’une part à assurer sa conservation, et d’autre part à proposer au public une expérience à la hauteur de sa notoriété.

L’ichtyosaure de La Robine-sur-Galabre

L’ichthyosaure de La Robine est âgé d’environ 185 millions d’années.
C’est l’un des fossiles les plus impressionnants. La forme de son corps rappelle celle du requin ou du dauphin. Les ichthyosaures ont disparu vers la fin de l’ère secondaire, il y a environ 90 millions d’années. Sans doute, ont-ils été remplacés par les mosasaures, de nouveaux grands prédateurs marins.

La vallée des siréniens du ravin de Tabori, près de Castellane

La balade des Siréniens vous permet de découvrir un site unique au monde. Vous pourrez observer des ossements conservés en place, vieux de 40 millions d’années.

Une petite balade familiale de 4 km aller-retour, commence au parking du Col des Lèques, à 8 km de Castellane en direction de Digne-les-Bains. Elle vous mènera au site géologique où vous verrez les restes fossilisés des siréniens, ancêtres des dugongs et des lamantins.

Des circuits de découverte balisés accessibles à tous sont également proposés depuis les pôles muséographiques partenaires de la Réserve : 
– la Maison Nature & Patrimoine de Castellane

– le Musée Terre et Temps de Sisteron

– le Musée Promenade de Digne-les-Bains

Nous vous recommandons vivement la visite de ses 3 sites. Elles plairont aux plus grands comme aux plus petits férus de dinosaures !

Besoin d'information ?
Contactez-nous dès maintenant

ARTICLES - Formulaire de contact
OPTIN
reCAPTCHA

Dans la même thématique
vous apprécierez